TAGnepal

+41/ 078 723 65 21

tagnepal@bluewin.ch

2016, l'année pour voyager au Népal.

Le pays est sans danger pour les touristes

 

Comme vous le savez, le 25 Avril et le 12 mai 2015, les tremblements de terre ont frappé dans la partie nord du district Gorkha, Laprak-Barpak provoquant la destruction catastrophique des villages et infrastructures dans 11 districts du Népal. Des images poignantes des villages, temples, stupas etc... effondrés sur leurs fondations ont été diffusées dans le monde entier. Six mois après la catastrophe, le Népal s'est déclaré lui-même ouvert pour le tourisme.

 

Nous avons nous même opéré de nombreux groupes en octobre/novemebre et qu'on le dise haut et fort: LE NEPAL EST SÛR. C'est maintenant le bon moment pour venir visiter le Népal et nous vous présentons ci-dessous ce que vous trouverez lorsque vous y arriverez.

Après les tremblements de terre au Népal, les médias internationaux mentionnait que le Népal n'etait pas sûr pour voyager. Que le Népal est complètement détruit et que le patrimoines culturels était en ruine. La vérité est moins sentationel. Seulement 130 temples historiques se sont effondrés à travers le pays. Uniquemqnet 11 des 75 districts du Népal ont subi des dommages. Sur les 35 célèbres itinéraires de trekking seulement 3 itinéraires de trekking Langtang, Manaslu et Rolwaling ont été endommagés, mais maintenant ils sont à nouveau opérationnel. Sur 8 monuments du patrimoine de l'UNESCO, un seul est endommagé. Tous les aéroports nationaux et internationaux, hôpital, cliniques, système de communication et 90% des hôtels sont en fonction. 

 

Même après la réplique de la catastrophe, de nombreux étrangers venaient au Népal pour le trekking et le bénévolat. Beaucoup d'étrangers du monde entier étaient impliqués dans le travail bénévole dans les parties touchées du Népal. À Kathmandu, Pokhara et d'autres grandes villes du Népal, la majorité des hôtels ont réouvert dans les jours suivants le tremblement de terre, une partie seulement de la ville avec des hôtels historiques sont rester fermés pour réparation.

 

Katmandou Durbar Square
Quatre des temples emblématiques de la place Durbar à Kathmandu se sont complètement effondrés - y compris le temple Maju Deval multi-niveaux, l'un des monuments les plus célèbres de Kathmandu - mais la majorité des temples encore debout ainsi la place sont à nouveau ouvert aux touristes. Le palais royal de Hanuman Dhoka reste fermé en raison de dommage structurel mais le travail est en cours pour réouvrir le musée et le palais. 

Swoyambhunath stupa (Monkey Temple)
Une partie des structures de Swoyambhunath ont subi des dégâts considérables dans le tremblement de terre d' Avril 2015. La shikhara Anantapura à été renversé et il y a de graves dommages aux bâtiments sur le côté ouest du stupa. Les travaux de restauration ont réparés les dommages les plus évidents et la preuve la plus tangible de la catastrophe est un échafaudage présent mais le site est visitable et reste magnifique.

Boudhanath Stupa
Boudhanath Stupa a été seulement légèrement affect. Les travaux de restauration sont presque terminé. Seul un échafaudage tient encore la partie sommitale.

Patan
La vielle ville de Patan a subi beaucoup de dégâts. La majeure partie ce sont produits à Patan Durbar Square. Le Temple d'or reste intacte de même que l'ensemble du temple Kumbeshwar. Le temple principal est légèrement penché. Au sud, le temple Machchhendranath reste relativement indemne. La maison KUmari à l'ouest est également sans danger. 

Bhaktapur 
Bhaktapur est le lieu touristique qui a pris les plus lourds dommages. Néanmoins, le temple emblématique Nyatapola et la plupart des carrés Taumadhi reste debout. Dattatreya Temple de Dattatreya Square est également relativement indemne. Cependant, Bhaktapur Durbar Square a fait perdre quelques temples et bâtiments emlématiques.

Ailleurs dans la vallée de Kathmandu, les dommages sont très inégaux. Certains endroits ont de simples fissures mineures, tandis que des villes comme Changu Narayan, Sankhu et Bungamati croule sous les décombres. Pour les visites de la vallée de Kathmandu, les routes sont presques toutes ouverte et peu d'endroit sont encore inaccesible.

 

Les villes historiques de Gorkha et Nuwakot ont été durement touchées en raison de la proximité de l'épicentres. Les tremblements de terre ont causé d'importants dommages à la route de la frontière tibétaine et de la vallée du Langtang. L'est et l'ouest du pays n'ont pas été touché par la catastrophe. Pokhara est effectivement intact et les sentiers de randonnée autour sont sûr, comme l'est la vallée del'Everest.

 

Trekking après la catastrophe 
La majorité des sentiers de randonnée du Népal sont ouverts. Les 3 destinations de randonnée les plus touchées sont le Langtang, Manaslu et Rolwaling, mais il est possible de s'y rendre en sécurité. Au Manaslu et au Rolwaling les lodges fonctionnent et les sentiers de randonnée ont été réparé avec la participation active de la population. Le Langtang est actuellement l'endroit le plus difficile pour le trekking. Mais le trek duTamang Heritage Trail et Gosainkunda lac est en fonction. Les régions de l'Est Kangchenjunga et Makalu et ouest comme le Dolpo, le Dhaulagiri, le Mustang, régions Nar Phu vallée Trek et le Rara Lake dans le Far-West sont tous sûr pour le trekking.                  

 

2016, l'année pour voyager au Népal.

En conclusion, lorsque vous arriverez à Kathmandu vous ne verrez pas de maison détruite ou de signe du séisme. Le Népal est prêt à vous acceuilir et l'accès aux divers lieux de trekking ne posent aucun problème.

 

Le Népal a besoin de vous pour retrouver son rythme de vie, l'année 2016 est donc idéal pour planifier sont voyage dans ce magnifique et acceuillant pays qu'est le NEPAL.